French English Spanish

LE BOIS LAMELLE COLLE

 

 

Définition et Constituants

 

Comme son nom l'indique, le bois lamellé collé est un matériau constitué de lamelles de bois collées entre elles.

Usuellement, les essences de bois utilisées sont l'épicéa (sapin du nord blanc)

Le pin sylvestre (bois du nord rouge)

Il est toutefois possible d'utiliser d'autres essences de résineux (mélèze, douglas ...) et de feuillus (chêne, iroko ...).

Provenance et qualité des bois sont très liées. Les meilleurs résineux proviennent des pays scandinaves en raison de la lenteur de leur croissance, ce qui les rend plus résistants.

De plus, l'humidité relative des bois doit être maîtrisées (bois sec à 12% plus ou moins 2%).

Il existe plusieurs types de colles spécifiques pour fabriquer du bois lamellé collé. Elles se présentent sous la forme d'un mélange à effectuer avant utilisation : résine + durcisseur, ont un temps d'ouverture bref (1 heure) et un temps de séchage long (12 heures à 25°C).

 

 

 

Haut de page

 

 

Utilisation et avantages du bois lamellé collé

 

Le bois lamellé collé s'utilise principalement en charpente, en particulier pour les grands bâtiments : surfaces commerciales, bâtiments industriels, gymnases, piscines...

Les avantages du bois lamellé collé par rapport au bois traditionnel son nombreux :

Les caractéristiques mécaniques (résistance, souplesses) sont supérieures en raison d'une plus grande homogénéité du matériau.

Les caractéristiques géométriques sont bien plus régulières et le phénomène de retrait du bois (en séchant, le bois se resserre et perd du volume) est considérablement amoindri supprimant ainsi fentes et jeux d'assemblages.

Il est possible de réaliser des pièces de grandes dimensions : plus de 40m de longueur, plus de 2m de hauteur, 25cm de largeur (Il est possible de recoller des pièces entre elles pour obtenir des largeurs supérieures).

Il est possible de réaliser des pièces courbes et notamment des arcs.

 

 

Haut de page

 

 

Fabrication d'une poutre en bois lamellé collé

 

L'aboutage

 

La première étape consiste à "abouter" les planches brutes constituant le bois lamellé collé : il s'afit de créer des planches de la longueur de la poutre en utilisant des planches plus courtes fixées entre elles bout à bout.

Le moyen d'assemblage des planches s'appelle un aboutage à enture. Les deux parties sont collées et emboîtées.

C'est une machine automatisée qui assure cette tâche : l'abouteuse.

C'est aussi au cours de l'aboutage que sont supprimés les défauts du bois (noeuds, fentes, gelures...) et vérifiée l'humidité.

Après l'aboutage nous disposons de planches de longueur identique (celle de la poutre à fabriquer).

 

 

Le collage

 

Il faut ensuite raboter et empiler ces planches en les collant entre elles :

Les planches passent dans une raboteuse à grande vitesse afin d'avoir un état de surface suffisant au collage.

En sortant de la raboteuse, les planches passent dans une encolleuse puis sont empilées formant ainsi une poutre qui est alors transportée sur le banc de collage.

 

 

Le serrage sur banc de collage

 

On dispose sur le banc de collage plusieurs poutres constituées de plusieurs planches enduites de colle qui sont alors pressées à l'aide de tringles de serrage.

La pression nécessaire pour réussir le collage est de l'ordre de 10 bars (ou 10 kg par cm).

Les poutres restent ainsi au moins 12 heures à une température avoisinant les 30°C pendant la nuit afin de réaliser correctement le collage.

Dès le lendemain, les poutres sont desserrées puis stockées pour stabilisation pendant 24 hures à 20°C.

 

 

Le rabotage

 

Finalement, les poutres doivent être rabotées afin de leur donner un bel état de surface.

 

 

 

 

 

Haut de page